Accepted paper:

Faire l'urbanisme avec les émotions: la nécessité de prendre en compte la dimension affective de la relation de l'homme envers son environnement

Author:

Benoit Feildel (Ecole Polytechnique de l'Université de Tours)

Paper short abstract:

Cette communication montre comment la dimension affective de la relation de l'homme à son environnement, son rapport affectif à l'espace, depuis les mécanismes qui président à sa construction jusqu'aux conséquences pratiques de ce lien, constituent une connaissance utile à l'aménagement des espaces.

Paper long abstract:

L'affectivité, les émotions, les sentiments, sont des thématiques encore relativement peu explorées dans le champ des sciences de l'espace, pourtant de plus en plus nombreux sont les auteurs (Feildel, 2010 ; Martouzet, 2002, 2007 ; Bochet & Racine, 2002) qui soulignent l'intérêt de surmonter la difficulté de leur intégration. Souscrivant pleinement à cet objectif, la communication montre comment la dimension affective de la relation de l'homme à son environnement, constitue une connaissance utile à la science de l'aménagement des espaces. Aussi, nous tâchons de mettre en lumière les mécanismes de type affectif, en lien avec les valeurs, les préférences, les attitudes, qui sont en mesures d'intervenir à la fois sur les représentations, les décisions et in fine sur les actions qui participent aussi bien des logiques géographiques au fondement de l'agencement de l'espace des sociétés, que des logiques projectives propres aux pratiques de transformation intentionnelle des espaces habités. Nous focalisant sur la dimension spatiale de la relation affective entre l'individu et son environnement, à l'échelle biographique, nous montrons que la relation affective à l'espace, incluant la façon de sentir, et surtout, la façon de se représenter la manière dont l'on sent, autrement dit le ressentir, est une dimension conséquente de l'organisation des espaces et qu'elle participe plus largement de l'agencement des spatialités individuelles et collectives.

panel P302
Sentir et ressentir la ville