Accepted paper:

Sentir et ressentir à la station Châtelet-Les Halles à Paris: la question du bien-être en milieu urbain

Author:

Lucile Grésillon (University of Caen)

Paper short abstract:

Un questionnement sur les sources sensorielles du bien-être forme le cœur d’une recherche géographique menée à la station de RER Châtelet-Les Halles à Paris. En quoi, la dimension olfactive de ce lieu peut-elle interagir avec la sensorialité des usagers et intervenir sur leur état de bien-être ?

Paper long abstract:

S'interroger sur le bien-être dans une grande ville, une capitale, Paris, peut sembler paradoxal, voire ambitieux ou vain, du fait du lien ambivalent que nous entretenons avec cette ville. Entre le Paris convoité ou Paris l'infernale, notre relation à la capitale s'affirme duale. Derrière cette étonnante coexistence se cache l'inégale douceur que nous procure cette ville par les sens. Ce questionnement sur les sources sensorielles du bien-être - ce bien-être qui dépend de la perception sensorielle, c'est à dire des interactions entre propriétés physicochimiques des lieux et sujets sentants - forme le cœur d'une recherche - d'abord strictement géographique puis interdisciplinaire avec les neurosciences - menée dans cinq quartiers parisiens entre 2000 et 2005. L'étude d'un lieu reconnu pour ses caractéristiques odorantes, sera spécifiquement développé lors de cet exposé, celui de la station RER à Châtelet-Les Halles. En quoi, la dimension olfactive d'un lieu peut-elle interagir avec la sensorialité des êtres humains et intervenir sur leur état de bien-être ?

panel P302
Sentir et ressentir la ville