Accepted paper:

Femmes, féminité et anti-féminitude par la construction sociale : le Genre à l'épreuve en R.D. Congo

Author:

Gilbert Malemba N'Sakila (Université of Lubumbashi)

Paper short abstract:

L'applicabilité du Genre se heurte à des traditions négatives qui bloquent le dévoilement de ses violations. Une dépolarisation sociale de la masculinité nécessite la reconnaissance des potentialités des femmes et une féminité polarisée grâce à des savoirs nouveaux et des rôles sociaux redéfinis.

Paper long abstract:

L'approche genre s'affiche parmi les impératifs de ce moment, mais son applicabilité se heurte encore à la mentalité et à des traditions négatives. Car, dans les milieux de travail au Congo, que ça soit dans le secteur formel ou informel, les femmes subissent des violences liées à leur sexe : harcèlement sexuel, brimades, menaces, abus de pouvoir et précarité de travail. Mais, ces violences sont difficiles à dévoiler, à mettre à nu, à rendre visibles et à dénoncer à cause des barrières socioculturelles, de la non judiciarisation de la culpabilisation et de la non application des instruments sociaux et juridiques existants. Souvent les commérages les récupèrent et les diluent dans de simples opinions. La société, jadis sous le monopole de la masculinité, devrait subir un changement de sa dynamique interne pour devenir bipolarisée à la fois par la féminité et la masculinité. La dépolarisation sociale de la masculinité consiste dans la cession de certains rôles sociaux par les hommes, par consensus, suite à la reconnaissance par lui des potentialités des femmes. Mais la cession ne doit pas être une offrande inconditionnelle, elle doit plutôt s'effectuer au regard et en fonction des aptitudes des femmes. La féminité polarisée ou active devrait à tout prix faire preuve de créativité pour engendrer des savoirs et des rôles sociaux nouveaux, car les actuels savoirs et rôles répondent à la logique sociale de la prédominance de la masculinité. Notre propos évalue les effets et les impacts de différentes réponses sociales à ces faits de violences.

panel Anth23
Sexual and reproductive rights: conflicting narratives and the future of gender in Africa