Accepted paper:

Des savoirs au pouvoir. Réalisation quotidienne de la violence de l'Etat - au départ des cas de conflits fonciers entre les paysans et les élites politiques

Authors:

Aymar Nyenyezi Bisoka (Université catholique de Louvain)

Paper short abstract:

Nous étudions la réalisation quotidienne de la violence dans le domaine foncier. Si les intérêts des élites constituent la raison principale des violations qui en résultent, les savoirs produits par l’Etat et les logiques qui les sous-tendent en facilitent la réalisation.

Paper long abstract:

A partir des cas concrets de conflits fonciers étudiés entre 2013 et 2014 en Afrique des grands lacs, le présent article tente de comprendre la manière dont les réformes foncières (règles et savoirs) étatiques génèrent de la violence dans des contextes pluralistes. En partant d'une brève analyse socio-historique, l'article revient tout d'abord sur les violences qui ont participé de la construction et de l'imposition des dispositifs fonciers en Afrique des grands lacs depuis leur déclenchement en 1884 (1). L'article revient ensuite sur la manière dont les résistances aux cadres légaux importés et imposés ont suggéré des formes de normes pratiques et de normes hybrides qui ont reconfiguré les cadres juridiques foncières dans un souci de cohabitation (2). L'article se concentre enfin sur des études de cas précis qui montrent la manière dont les intérêts et le pouvoir des élites politiques violent les droits des paysans en dérogeant régulièrement à ces arrangements socio-institutionnels. Si les intérêts des élites en question constituent la raison principale de cette violation, les savoirs produits par l'Etat et les logiques qui les sous-tendent en facilitent la réalisation (3).

panel P033
Conflicts and social violence in an interconnected and uncertain world