Accepted paper:

les larmes du Husayn

Authors:

Michel Tabet

Paper short abstract:

Un ilm sur les cérémonies chiites de l'Achoura à Nabatiyya, au sud Liban. Il décrit des rituels de flagellation qui soulignent l'allégeance de la communauté à la famille du prophète. S'inscrivant toutefois dans un contexte marqué par la guerre, il fonctionne comme une caisse de résonance pour les conflits et les rivalités qui traversent la société libanaise.

Paper long abstract:

Le film, la larmes de Husayn, nous plongent dans les cérémonies chiites de l'Achoura dans la ville de Nabatiyya au Sud Liban. Il décrit les principaux rituels qui s'y déroulent. En donnant la parole aux acteurs il cherche à décoder leurs intentions et à montrer de quelle manière le rituel leur fournit un moyen de maîtriser et d'exprimer une situation sociale marquée par la guerre et par le conflit. Nous voyons ainsi de quelle manière la violence sanglante du rituel fait écho à celle de la réalité vécue dans cette région, comment le sang des martyrs et celui des flagellants se rejoignent sur la scène performative de l'imaginaire. Ce film s'inscrit dans une série qui couvre différents aspects de la vie religieuse dans cette ville. Il s'agit aussi de montrer comment le rituel se déroule sur le fond d'une concurrence et d'une rivalité entre différents groupes sociaux pour la domination culturelle et cultuelle de la société locale. Le rituel y apparaît ainsi comme un lieu de négociation et de rencontre entre les différents courants, mais aussi comme l'espace ou s'expriment leurs divergences.

panel W134
Film programme