Accepted paper:

Terre Mère, territorialité et identité indigène à Kuna Yala (Panama)

Author:

Mònica Martínez Mauri (University of Barcelona)

Paper short abstract:

Dans cet atelier je vais analyser les processus sociaux et politiques qu’ont transformé la réalité locale et globale du peuple kuna, les discours autochtones sur la territorialité -en tant que territoire et en tant que gouvernement autonome- et le rôle des intellectuels kunas dans ces processus.

Paper long abstract:

Dans cette communication je me propose de réfléchir sur les processus sociaux et politiques contemporains qui ont transformé la réalité locale et globale du peuple kuna du Panama. Parmi ces processus, je vais porter mon regard sur l'émergence des Organisations Non Gouvernementales (ONG) Kunas et leur participation dans les espaces de médiation transnationaux. Liée à ces nouvelles interactions avec l'extérieur je vais fixer mon regard sur l'écologie, car la relation matérielle et symbolique qu'un groupe humain entretient avec son environnement a engendré la construction d'une nouvelle conception du territoire et de l'identité kuna. Une nouvelle conception qui est très liée aux effets de la mobilisation de l'écologie dans les argumentations indigènes qui sont utilisées dans la lutte globale pour les droits indigènes. Enfin, il s'agit de cerner pourquoi, dernièrement, les Kunas évoquent constamment la relation à la terre, la Terre Mère, pour légitimer et renforcer leurs revendications territoriales face à l'Etat et les organismes internationaux et d'analyser les conséquences qu'ont pu avoir ces nouvelles déclarations sur la territorialité et la construction de l'identité kuna.

panel W035
Indigenous, autochthonous and national identities? Strategic representations, political struggles and epistemological issues (atelier bilingue - anglais et français)